Un hiver doux et un Noël sans neige en plaine

Un hiver doux pour les fêtes de fin d’année

Les températures fraîches observées ce week-end ne présagent pas la venue d’un hiver rigoureux pour les fêtes de fin d’année. Selon les météorologues interrogés par actu.fr, Noël et le Nouvel An se dérouleront sous des températures au-dessus des normales de saison. Malgré des conditions anticycloniques offrant un temps ensoleillé, la possibilité d’un Noël enneigé en plaine est d’ores et déjà écartée. Les gelées en plaine disparaîtront rapidement, et Météo France prévoit des températures « de quatre à six degrés supérieures aux normales de saison » pour ce jeudi 21 décembre.

Publicités

Un puissant anticyclone pour l’arrivée de l’hiver

Les météorologues annoncent également la formation d’un puissant anticyclone sur le proche Atlantique, atteignant 1053 hectopascals, un phénomène exceptionnel pour la région. Cet anticyclone permettra de limiter l’influence des perturbations qui concerneront la France dans les prochains jours. Toutefois, malgré des températures plutôt basses, les prévisions météo ne laissent pas envisager un Noël enneigé en plaine. La neige devrait être présente à Noël à moyenne altitude en montagne, mais l’isotherme 0°C remontera par la suite, laissant peu de chance pour une couverture neigeuse étendue.

Des températures au-dessus des normales de saison

Malgré les petites gelées observées ce week-end, les météorologues prévoient des températures au-dessus des normales de saison pour cette fin d’année 2023 et le début de l’année 2024. L’anticyclone devrait se rétracter durant la semaine, laissant place à des températures plus douces. Dès début décembre, le service Copernicus avait déjà annoncé que l’année 2023 serait la plus chaude jamais observée, avec une température moyenne dépassant de 0,13°C celle de 2016, qui était jusqu’ici l’année la plus chaude enregistrée. Cette tendance à la hausse des températures met en lumière l’importance de la lutte contre le changement climatique pour atténuer les risques liés aux vagues de chaleur et de sécheresse.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *