La Russie contourne les sanctions occidentales

La Russie réussit à contourner les sanctions occidentales

La Russie a presque totalement redirigé ses exportations de pétrole vers la Chine et l’Inde, engrangeant des recettes à un niveau comparable à celui de 2021 malgré les sanctions occidentales. Le vice-Premier ministre de l’Energie, Alexandre Novak, a annoncé que la Russie vend désormais 45 à 50% de son pétrole à la Chine et 40% à l’Inde, contre seulement 4 à 5% à l’Europe. Avec le projet Arctic LNG 2 en cours malgré les sanctions, la Russie affirme que son complexe énergétique et pétrolier s’est développé avec succès en 2023.

Publicités

Où la Russie réussit-elle à vendre son pétrole ? D’après le vice-Premier ministre de l’Énergie, Moscou a redirigé ses exportations d’or noir vers l’Asie, et a donc bel et bien réussi à contourner les sanctions occidentales. Ces recettes s’élèveraient à un niveau comparable à celui de 2021, soit près de 9 000 milliards de roubles [88 milliards d’euros].

Les sanctions occidentales pour affaiblir économiquement la Russie en ciblant ses exportations pétrolières n’auront pas eu l’effet escompté, affirme le vice-Premier ministre russe en charge de l’Energie. Malgré les restrictions imposées par les Occidentaux, le pays a annoncé une croissance avec des recettes pétrolières et gazières s’élevant à environ 88 milliards d’euros en 2023, soit « à peu près le niveau de 2021 », avant les sanctions.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *