Perspectives de la Fed stimulent les Bourses européennes

Les Bourses européennes en légère hausse, une confiance stimulée par les perspectives de la Fed

Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse mercredi, avec des indices tels que le CAC 40 à Paris, le Footsie britannique et le Dax allemand qui ont tous enregistré des progressions. Cette tendance haussière est attribuée aux perspectives d’une réduction des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine. Les investisseurs tablent sur une fin de la hausse des taux de la Fed, soutenus par les derniers indicateurs qui ont montré un recul de l’inflation et un ralentissement de l’activité aux États-Unis, compatible avec un scénario d’atterrissage en douceur.

Publicités

Les marchés financiers anticipent une baisse des taux de la Fed en mars avec une probabilité de 80%, selon le baromètre FedWatch de CME Group. Les valeurs telles que Maersk ont toutefois subi une baisse suite à l’annonce de leur intention de faire transiter plusieurs navires par des zones à risque, entraînant une réduction de la valeur de leurs actions ainsi que celles de plusieurs concurrents.

Le marché mondial dans l’attente de la Fed et en légère hausse

Les principaux marchés européens et américains sont tous attendus en hausse, portés par l’optimisme sur les taux d’intérêt américains. Les contrats à terme suggèrent une ouverture en hausse pour le CAC 40 à Paris, le FTSE à Londres et le Dax à Francfort, avec une faible volatilité due à la période de vacances et à l’absence d’événements économiques majeurs. Les marchés parient sur une baisse des taux de la Fed dès le premier trimestre, ce qui devrait profiter aux actifs risqués, en l’absence d’indicateurs importants à court terme. La publication prochaine des chiffres hebdomadaires du chômage aux États-Unis jeudi pourrait cependant animer les marchés.

La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, avec un nouveau record de clôture pour le Dow Jones et une progression du S&P-500 proche de son pic. En Asie, la Bourse de Tokyo a également clôturé en hausse, soutenue par les fabricants de semi-conducteurs et les exportateurs. Toutefois, le marché attend désormais avec attention les chiffres du chômage ainsi que les possibles répercussions sur le marché des changes et du pétrole, en lien avec les décisions de la Fed.

Les Bourses européennes proches de l’équilibre, soutenues par la perspective de baisses de taux de la Fed

Deux séances avant la fin de l’année, les marchés européens sont proches de l’équilibre, avec un biais positif. Les volumes d’échange demeurent faibles, la tendance haussière des dernières semaines perdurant pour les actions. Alors que la majorité des opérateurs sont en vacances, les investisseurs profitent de la publication des chiffres hebdomadaires du chômage aux États-Unis jeudi pour ajuster leurs positions. En attendant, les marchés continuent de parier sur une baisse prochaine des taux de la Réserve fédérale, anticipant une première baisse dès mars et un assouplissement total d’environ 157 points de base dans l’année.

La Bourse de New York a également terminé en légère hausse, avec de nouveaux records atteints pour le Dow Jones et le S&P-500, dans un contexte d’absence d’informations notables à même de faire bouger le marché. En Asie, la Bourse de Tokyo a en revanche clôturé en baisse sur fond de prises de bénéfices et de raffermissement du yen face au dollar. L’attentes des marchés se concentrent désormais sur les chiffres du chômage attendus jeudi, ainsi que sur l’évolution des taux, du marché des changes et du pétrole, en réaction aux potentielles décisions de la Fed.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *