Reconduction de la prime de covoiturage en France: une incitation pour les trajets courts

Le gouvernement français a annoncé la reconduction pour l’année 2024 de la prime de 100 euros destinée aux automobilistes qui pratiquent le covoiturage. Cependant, cette prime sera désormais réservée aux trajets de courte distance, de moins de 80 km, se focalisant principalement sur les déplacements liés au travail et aux loisirs. Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un plan visant à promouvoir le covoiturage, une pratique encore peu répandue en France. Le Fonds vert financera cette prime, tandis que le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a souligné l’importance du covoiturage pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Publicités

Les chiffres actuels mettent en lumière la prédominance des conducteurs seuls au volant de leur véhicule, notamment aux abords de dix métropoles françaises où plus de huit conducteurs sur dix roulent seuls entre 7h et 10h du matin. Le covoiturage représente jusqu’à présent une faible part des déplacements quotidiens, mais le gouvernement a fixé un objectif ambitieux de trois millions de trajets quotidiens à terme. Cette reconduction de la prime de covoiturage s’inscrit dans une volonté de développer davantage cette pratique et de réduire l’impact environnemental des déplacements individuels en voiture.

Parallèlement à cette prime, le gouvernement envisage de mettre en lumière d’autres dispositifs favorisant le covoiturage, tels que le « forfait mobilité durable » offert par les employeurs, qui reste peu connu et peu utilisé. En mettant l’accent sur les trajets du quotidien, le gouvernement cherche à encourager une transition vers des modes de déplacement plus durables et à impulser une nouvelle dynamique en faveur du covoiturage.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *