Paris et Berlin trouvent un accord sur les nouvelles règles budgétaires de l’Union européenne

Paris et Berlin s’accordent sur les nouvelles règles budgétaires de l’Union européenne

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a salué une «excellente nouvelle pour l’Europe, qui permettra de garantir des finances publiques saines et l’investissement dans le futur». Paris et Berlin ont trouvé un accord «à 100%» sur les nouvelles règles du Pacte de stabilité et de croissance, a annoncé mardi soir le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, à l’issue d’une rencontre avec son homologue allemand Christian Lindner.

Publicités

Les Européens négocient depuis des mois une réforme de leurs règles budgétaires. Ils veulent arriver à un accord avant la fin de l’année, avant que le pacte de stabilité et de croissance, suspendu depuis mars 2020, ne reprenne du service, comme prévu, au 1er janvier 2024. Dans ce contexte, la Commission a mis sur la table une proposition qui prévoit un cadre plus simple, plus souple et plus incitatif en matière d’investissements et de réformes.

L’exécutif communautaire conserve les règles, inscrites dans les traités, en vertu desquelles le déficit public ne doit pas dépasser 3 % du produit intérieur brut (PIB), quand la dette doit rester contenue à moins de 60 % de la richesse nationale. Mais il s’inscrit dans une logique plus différenciée, qui permet à chaque Etat membre de définir sa trajectoire budgétaire en fonction de ses caractéristiques et de ses ambitions en matière d’investissements et de réformes.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *