Négligences médicales à l’hôpital d’Hyères causent la mort d’un jeune homme

Une tragique série de négligences médicales

Un jeune homme de 25 ans, Lucas, est décédé à l’hôpital d’Hyères des suites d’une septicémie, après avoir agonisé pendant plusieurs heures dans les couloirs des urgences. La famille a déposé plainte pour homicide involontaire contre l’établissement hospitalier. Les faits remontent à la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Lucas, originaire de Beausset, a été transporté aux urgences après avoir souffert de crampes d’estomac, de vomissements et de diarrhées. Son état s’est rapidement détérioré, mais la prise en charge médicale a été particulièrement lente et inefficace, selon les témoignages recueillis par Mediapart et France Bleu. Malgré plusieurs alertes, y compris des arrêts cardiaques, Lucas est décédé d’un choc septique.

Publicités

Le cruel traitement d’un patient en détresse

La prise en charge de Lucas aux urgences de l’hôpital d’Hyères a été marquée par une série de dysfonctionnements. Arrivé à 16 heures, son état de santé se dégradait rapidement, pourtant il a fallu attendre plusieurs heures pour qu’une prise de sang soit réalisée. Sa mère, incapable de le rejoindre, était contrainte de suivre l’évolution de son état par des échanges de messages avec lui. Son traitement médical a été retardé, et il a été questionné sur sa consommation de drogue de manière inappropriée. Malgré plusieurs signes inquiétants, Lucas est décédé dans l’indifférence, sans que sa famille ait pu lui dire au revoir.

Des erreurs médicales accablantes

La famille de Lucas dénonce une prise en charge médicale inadéquate qui a mené au décès tragique du jeune homme. Des négligences ont été signalées, notamment le non-respect des protocoles d’urgence, le retard dans le traitement et des questionnements inappropriés sur la consommation de drogue. Malgré les signes évidents de détresse, les témoins rapportent que les membres du personnel médical sont passés devant Lucas sans le regarder. La famille a porté plainte pour homicide involontaire contre l’établissement hospitalier et attend que justice soit rendue pour leur fils.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *