Le tribunal maintient le nom du quartier de la Négresse à Biarritz

Le quartier de la Négresse à Biarritz conserve son nom

Le tribunal administratif de Pau a rendu sa décision ce jeudi 21 décembre concernant le nom du quartier de la Négresse à Biarritz. La demande de l’association bordelaise « Mémoires et Partage » de débaptiser le quartier a été rejetée par le tribunal, qui a souligné que ce nom avait été donné en 1861 dans une perspective mémorielle, en hommage à une personne ayant reçu ce surnom de la part de soldats napoléoniens. Le tribunal a également estimé que ce nom n’avait jamais été remis en cause ni par les habitants ni par les conseils municipaux, et n’était pas de nature à heurter la sensibilité des habitants.

Publicités

Une décision contestée

L’association « Mémoires et Partages » a décidé de faire appel de cette décision à Bordeaux après le rejet de sa demande par le tribunal administratif de Pau. Son avocat a qualifié la décision de « timorée » et a annoncé qu’il allait porter l’affaire devant le Conseil d’Etat. L’association avait initialement demandé à la maire de Biarritz de rebaptiser ce quartier, dénonçant un nom portant « la marque d’un crime contre l’humanité ». La maire avait refusé cette demande, poussant l’association à saisir la justice administrative.

Arguments historiques et locaux pris en compte

Le tribunal administratif de Pau a souligné que le nom « La Négresse » avait été attribué dans une perspective mémorielle, en hommage à une personne considérée, et non dans un but dégradant, humiliant, ou avilissant. Le tribunal a également mis en avant l’évolution sémantique du terme depuis 1861, mais a jugé que la dénomination en cause ne portait pas atteinte au principe de sauvegarde de la dignité humaine. Il a également noté l’absence de contestation du nom pendant près de 150 ans.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *