La France ferme son ambassade au Niger

La fermeture de l’ambassade de France au Niger

La France a décidé de fermer son ambassade au Niger, suite aux très mauvaises relations entre les deux pays depuis l’arrivée au pouvoir des généraux à Niamey lors d’un coup d’État le 26 juillet. Les relations entre Paris et Niamey se sont dégradées davantage après l’attaque de l’ambassade de France et l’instauration d’un blocus par les forces nigériennes.

Publicités

Après le coup d’État, les militaires au pouvoir avaient exigé le départ des soldats français déployés pour lutter contre les jihadistes, dénonçant également plusieurs accords militaires conclus avec Paris. Ces tensions ont conduit à l’expulsion de l’ambassadeur de France Sylvain Itté, synonyme d’une escalade dans le conflit diplomatique et sécuritaire entre les deux pays.

Cet épisode marque l’aboutissement d’un profond divorce entre la France et le Niger et illustre la rupture progressive, avec des manifestations régulières demandant le départ des troupes françaises et des restrictions imposées par le régime militaire. La fermeture de l’ambassade intervient également après le départ de tous les soldats français déployés dans le cadre de la lutte antijihadiste, scellant ainsi la fin d’une présence française de plus de dix ans dans la région.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *