Jack Lang reconduit à la présidence de l’Institut du monde arabe

Jack Lang reconduit à la tête de l’Institut du monde arabe

L’ancien ministre de la culture, Jack Lang, âgé de 84 ans, a été reconduit pour la quatrième fois à la présidence de l’Institut du monde arabe, lors d’un vote à l’unanimité du conseil d’administration. Sa gestion rigoureuse et ses projets ambitieux ont été salués, et il a affirmé son ambition de faire de l’Ima le plus important musée d’art moderne et contemporain arabe en Occident, tout en restant fidèle à sa mission première de découverte de la culture arabe.

Publicités

Un redressement remarquable de l’Institut

Sous la direction de Jack Lang, l’Institut du monde arabe a connu un redressement économique notable, dépassant les difficultés financières relevées par la Cour des comptes en 2008. Grâce à une subvention exceptionnelle de six millions d’euros du ministère de la Culture, l’Ima compte agrandir son musée, développer des ateliers et des cours sur l’art arabe, et multiplier les expositions temporaires en France et à l’international.

Une reconduction sans surprise

La reconduction de Jack Lang à la présidence de l’Institut du monde arabe était largement anticipée, étant donné les réalisations et les projets ambitieux menés sous sa direction. Son quatrième mandat reflète la confiance placée en lui pour poursuivre le développement et la renommée de l’institution culturelle et diplomatique qu’il dirige depuis 2013.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *