Inondations à Saintes : la décrue s’annonce lente

Inondations à Saintes : la décrue s’annonce lente

Le pic de crue du fleuve Charente a été atteint dimanche soir à 6,09 mètres, provoquant des inondations importantes à Saintes, en Charente-Maritime. Environ mille maisons ont été touchées et cent cinquante personnes ont été évacuées. Cependant, la population a mieux anticipé la situation par rapport à la crue de 2021, ce qui a permis de limiter le nombre d’évacuations.

Publicités

La décrue s’annonce désespérément lente, centimètre par centimètre, en raison de la faible pente du fleuve dans cette région. Malgré les prévisions météorologiques favorables, le dispositif de sécurité sera maintenu jusqu’au week-end de Noël. Les habitants ont dû s’adapter à la situation en surélevant leurs habitations et en utilisant des barques et des kayaks pour se déplacer dans les rues inondées.

La répétition des crues inquiète les habitants, qui commencent à envisager l’impact potentiel du changement climatique. Les autorités ont déjà annoncé que l’état de catastrophe naturelle sera demandé rapidement pour permettre aux assureurs d’intervenir rapidement. En attendant, la perspective de passer Noël les pieds dans l’eau se précise, laissant place à une situation préoccupante pour de nombreux sinistrés.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *