Controverse autour de la loi sur l’immigration

Controverse autour de la loi sur l’immigration

Un groupe conséquent de professionnels de la santé, incluant plus de 5 000 signataires et une cinquantaine d’organisations de soignants, lance un cri d’alarme au sujet de la loi sur l’immigration. Ils mettent en avant les « conséquences sanitaires et sociales dramatiques » qu’ils estiment inévitables si ce texte est promulgué. Les craintes évoquées concernent notamment une possible dégradation de la mortalité infantile et la remise en cause du modèle de santé humaniste actuel en France.

Publicités

Les réactions de la classe politique

La première ministre, Elisabeth Borne, se retrouve au centre d’une étape décisive de l’examen de la loi sur l’immigration. Son rôle délicat consiste à trouver un compromis entre les différentes opinions au sein de la majorité présidentielle, sans perdre le soutien de la droite. Les membres des Républicains notent avec satisfaction son pragmatisme et son aptitude à naviguer dans cette situation délicate. Sa détermination à faire adopter la loi malgré les critiques ne passe cependant pas inaperçue.

Réactions des élus locaux et des associations

Le débat autour de la loi sur l’immigration ne se limite pas à Paris, alors que 32 présidents de départements rejettent l’idée d’instaurer la préférence nationale concernant l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) prévue par ce texte. De plus, près d’une cinquantaine de syndicats et associations appellent à la non-promulgation de la loi, dénonçant ce qu’ils considèrent être un recul des droits et des conditions de vie des personnes étrangères en France. La controverse autour de ce projet de loi promet d’alimenter de vifs débats dans les semaines à venir.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *