Alcool et mineurs en France : une préoccupation croissante

### Alcool et mineurs en France : un problème de santé publique

Publicités

Une enquête récente menée par Addictions France a révélé que les mineurs en France auraient de plus en plus facilement accès à l’alcool, malgré l’interdiction de sa vente aux moins de 18 ans. En effet, plus de 90 % des commerces visités dans certaines régions ont été constatés de vendre de l’alcool aux mineurs sans vérifier leur âge. Cette situation inquiétante a poussé l’association à envisager des actions contentieuses en justice contre ces établissements pour les contraindre à respecter la loi.

### Les effets de l’exposition précoce à l’alcool sur les mineurs

L’exposition précoce à l’alcool peut avoir des conséquences graves sur la santé des jeunes. Selon Juliette Hazart, médecin addictologue, proposer de l’alcool à un mineur banalise sa consommation et augmente le risque de développement d’une addiction à l’âge adulte. De plus, le cerveau des adolescents et des jeunes adultes est particulièrement vulnérable à l’alcool et présente un risque accru de troubles cognitifs et de développement d’une conduite addictive.

### Banalisation de la consommation d’alcool chez les jeunes lors des fêtes de fin d’année

Selon un sondage récent, 70 % des Français n’ont « aucun problème » à laisser des adolescents boire de l’alcool pendant les fêtes de fin d’année. Cette pratique, jugée acceptable par une grande partie de la population, est fortement déconseillée par les experts en santé publique qui alertent sur les risques pour la santé des jeunes.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *