Réformes clés de MaPrimeRénov’ en 2024

Rénovation énergétique : les changements majeurs pour MaPrimeRénov’ en 2024

Mise en place en janvier 2020, l’aide de l’État, MaPrimeRénov’, va subir des modifications importantes à partir du 1ᵉʳ janvier 2024. Le budget alloué à ce dispositif va passer de 1,6 milliard d’euros à 5 milliards afin de soutenir davantage de rénovations énergétiques. De plus, les critères d’éligibilité seront renforcés, avec notamment l’obligation de viser au moins le gain de 2 classes sur le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE).

Publicités

Le gouvernement souhaite également encourager les ménages à remplacer les chaudières au fioul ou au gaz par des pompes à chaleur plus écologiques. Cependant, les logements mal isolés ne seront plus éligibles à cette aide. Par ailleurs, des solutions telles que l’installation de ventilateurs, protections solaires et pompes à chaleur air-air réversibles seront désormais éligibles à MaPrimeRénov’ en 2024.

Enfin, pour bénéficier de MaPrimeRénov’ en 2024, les propriétaires devront réaliser au moins deux rénovations énergétiques, dont une en matière d’isolation et une concernant la ventilation. Le financement sera assuré à 80 % du coût total des travaux, avec un complément possible par le biais d’un prêt à taux zéro. Un site dédié a également été mis en place pour aider les propriétaires à trouver les aides adaptées à leurs besoins. Ces changements soulèvent des réactions mitigées au sein des acteurs de la filière de la rénovation énergétique.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *