Difficultés croissantes des indépendants et des chefs de TPE en France

Difficultés des indépendants et des chefs de TPE en France

Un récent rapport de la CPME révèle les difficultés rencontrées par les chefs d’entreprise indépendants et les patrons de TPE en France. Selon l’étude, près de la moitié des artisans et petits patrons ressentent une baisse de leur chiffre d’affaires comme principale préoccupation, une tendance qui était bien différente il y a quelques mois. Les coûts de production élevés, la baisse des marges et le durcissement des conditions d’accès au crédit sont autant de facteurs contribuant à ce sentiment de déclassement.

Publicités

Les chefs d’entreprise se sentent pris en tenaille, avec d’un côté le ralentissement de la croissance mondiale et de l’autre les clients demandant des baisses de prix. En plus de cela, ils ont de plus en plus de difficultés à obtenir des financements des banques et 28% des entreprises ayant souscrit un prêt garanti par l’État rencontrent des difficultés accrues pour le rembourser. Malgré les soutiens de l’État, les patrons ont le sentiment d’être peu à peu lâchés et le moral des entrepreneurs est en baisse.

Par ailleurs, l’inflation impacte fortement ces petites entreprises qui se retrouvent « pris en sandwich » entre les augmentations de prix de leurs fournisseurs et la pression de leurs clients réclamant une diminution de leurs prix. Cette situation inquiétante souligne la nécessité d’une politique économique, fiscale et financière spécifique pour les TPE, afin de les aider à surmonter ces difficultés et à contribuer à la lutte contre le chômage.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *