Abaissement de l’âge pour passer le permis de conduire

Abaissement de l’âge pour passer le permis de conduire

Annoncé depuis le mois de juin dernier, l’âge minimal pour passer le permis B est officiellement abaissé d’un an. Rappel de la marche à suivre. C’est attendu depuis de longs mois, c’est désormais officiel : l’âge légal pour passer le permis de conduire sera abaissé à 17 ans à partir du 1er janvier 2024. Ce mercredi 20 décembre, un décret publié au Journal officiel est venu officialiser la mesure attendue depuis juin dernier. Jusqu’à présent, uniquement les jeunes qui avaient fait la conduite accompagnée pouvaient obtenir le précieux sésame à cet âge, mais ils devaient attendre de souffler leur dix-huitième bougie pour conduire seul.

Publicités

Craintes et réactions

Pourtant, dans les autos-écoles, la mesure est loin de faire l’unanimité. « Soyons clairs, c’est une demande qui vient de nulle part », déclarait le mois dernier à Sud Ouest Bruno Garancher, président de l’Union nationale intersyndicale des enseignants de la conduite. « Les études en psychologie cognitive montrent que 17 ans, c’est juste en termes de maturité cérébrale, de capacité du cerveau à prendre certaines décisions », ajoutait-il. Selon les autorités, cette mesure a pour objectif de développer l’autonomie des jeunes, notamment dans les zones rurales, moins desservies en transports en commun. Elle suscite néanmoins l’inquiétude des associations de Sécurité routière.

Impact sur la sécurité routière

L’an passé, les 18-24 ans représentaient 17 % des victimes de la route, selon l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière. Cependant, la France n’est toutefois pas le premier pays à autoriser la conduite dès 17 ans : cela est déjà entré en vigueur en Islande, en Irlande, au Royaume-Uni et en Slovaquie. Concrètement, la mesure doit permettre aux jeunes d’obtenir, dès le début d’année, leur permis de conduire à l’âge de 17 ans, puis conduire seuls. Jusqu’à présent, seuls les candidats en conduite accompagnée pouvaient le passer avant leurs 18 ans, mais il leur fallait tout de même attendre leur majorité pour prendre la route sans accompagnateur.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *