Mort d’un adolescent de 17 ans après une course-poursuite avec la police

Un tragique accident a coûté la vie à un adolescent de 17 ans ce dimanche 10 décembre, en fin d’après-midi. L’adolescent était le conducteur d’un scooter impliqué dans une course-poursuite avec la brigade anti-criminalité (BAC) de Neuilly-sur-Marne. L’incident s’est produit le vendredi 8 décembre, lorsque la police a tenté de contrôler le scooter qui avait grillé un feu rouge. Malheureusement, le conducteur du scooter a refusé de s’arrêter et a pris la fuite avec son passager, également âgé de 17 ans.

Publicités

Les faits se sont déroulés dans la banlieue Est de Paris, à Chelles (Seine-et-Marne), où le scooter a glissé sur la chaussée, s’encastre dans un véhicule à l’arrêt au feu tricolore et entraîne la mort des deux adolescents. Le passager du scooter est décédé le samedi matin, tandis que le conducteur est resté hospitalisé avec un pronostic vital engagé jusqu’à ce dimanche, où il a succombé à ses blessures.

Deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Meaux : la première pour refus d’obtempérer, confiée au commissariat de Chelles-Villeparisis, et la seconde, pour homicide et blessures involontaires, dirigée par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Les premiers éléments de l’enquête suggèrent qu’il n’y a pas eu de contact entre le scooter et le véhicule de la BAC, malgré les tentatives des policiers pour l’arrêter à l’aide de leurs avertisseurs sonores et lumineux.

Cette tragédie rappelle d’autres incidents similaires survenus ces derniers mois en France, mettant en lumière les dangers des courses-poursuites. Les autorités locales et nationales ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes et souligné l’importance d’une enquête approfondie pour établir les circonstances précises de l’accident.

La situation restera à suivre de près, avec l’espoir que les caméras de vidéoprotection du secteur pourront apporter des éléments supplémentaires à l’enquête en cours.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *