Le train de nuit Paris-Aurillac fait son grand retour: un symbole fort pour l’avenir du rail en France.

Le train de nuit Paris-Aurillac a annoncé son retour tant attendu, marquant ainsi un tournant dans l’effort de renforcement des liaisons ferroviaires dans le pays. En effet, alors que des inquiétudes persistent sur la ligne Polt et que les élus lotois interpellent le gouvernement sur les dessertes ferroviaires dans le Lot, l’annonce de cette nouvelle liaison de train de nuit est accueillie comme une avancée salutaire dans la région.

Publicités

Le lancement de cette nouvelle ligne de train de nuit entre Paris et Aurillac a été célébré en grande pompe, avec la promesse d’un renforcement du maillage territorial dont le Lot bénéficiera également. En effet, ce train de nuit offrira un aller-retour quotidien pendant les périodes de vacances des zones A et C, ainsi que les vendredis et dimanches soir, dans chaque sens en dehors des périodes de vacances. De plus, il desservira les gares intermédiaires de Saint-Denis-Près-Martel, Bretenoux-Biars et Laroquebrou.

Cette annonce est accueillie avec enthousiasme par les élus locaux, témoignant d’un fruit d’un travail important de l’Etat et de la SNCF. Plus précisément, Huguette Tiegna, la députée, s’est félicitée de cette nouvelle liaison dont son département du Lot bénéficiera, soulignant l’importance de cette offre de transport compétitive sur les volets écologique et économique, avec des billets disponibles à partir de 19 euros.

Le train de nuit Paris-Aurillac s’inscrit dans une tendance de renouveau des trains de nuit en Europe. En effet, cette nouvelle liaison entre Berlin et Paris a été récemment mise en service, offrant une option de voyage écologique et européenne. De plus, la France a également fait le choix de relancer les trains de nuit, en investissant dans la rénovation des anciennes voitures Corail des années 1970 et de nouvelles installations en gare, dans le but d’ouvrir dix lignes d’ici 2030.

Alors que le train de nuit reprend son envol en France et en Europe, son retour suscite un engouement particulier, notamment auprès des voyageurs écolos soucieux de l’impact carbone de leurs déplacements. Malgré cela, le train de nuit demeure un produit peu rentable pour les compagnies ferroviaires, et sa relance nécessite des investissements conséquents.

Ainsi, le retour du train de nuit Paris-Aurillac s’annonce comme un symbole fort pour l’avenir du rail en France, offrant une alternative de voyage compétitive, respectueuse de l’environnement et porteuse d’espoir pour le maillage territorial du pays.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *