La rareté de la neige à Noël en France

La rareté de la neige à Noël en France

Les décors de Noël avec des flocons de neige sont-ils une réalité en France ? Nous avons scruté les données météorologiques des dernières décennies pour vérifier la fréquence des chutes de neige au sol lors du 24 ou 25 décembre. Les résultats confirment que les épisodes les plus fréquents de neige à Noël touchent en priorité les massifs montagneux tandis que l’ouest du pays est parmi les régions les moins bien loties. À Rennes, par exemple, la dernière observation de neige au sol remonte à 1961. La diminution de la fréquence de la neige est également constatée, attribuée au dérèglement climatique.

Publicités

En 1962, le Finistère a connu son dernier Noël blanc. Depuis, des flocons ont été observés à certains endroits comme à Nantes en 1996 et en Normandie en 2010. Cependant, une grande partie de l’Hexagone a passé un Noël enneigé en 2010, avec environ 390 stations météorologiques recensant de la neige au sol. Météo France note malgré tout que les épisodes de neige en plaine sont devenus beaucoup moins fréquents depuis les années 1980.

Malgré la rareté de la neige à Noël, certaines stations de ski situées en altitude ont connu une fréquence importante de chutes de neige à Noël, notamment le domaine de Bessans en Savoie qui a enregistré 23 réveillons sous la neige au cours des trente-deux dernières années. Cependant, pour Noël 2023, les prévisions météorologiques indiquent des températures douces sans neige en plaine, réservant les chutes de neige aux massifs de plus de 2 000 m d’altitude.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *