Fonsorbes: Série d’attaques et de menaces envers la maire Françoise Siméon

La ville de Fonsorbes, située à quelques kilomètres de Toulouse, est le théâtre de scènes de violence à l’encontre de la maire, Françoise Siméon. Depuis quelques jours, des menaces de mort et des insultes ont été taguées sur les murs de la mairie, constituant une attaque directe envers l’élue. Face à cette situation inquiétante, la maire a porté plainte à la gendarmerie à deux reprises et a alerté également la préfecture ainsi que le cabinet de la ministre chargée de la Cohésion des territoires. Cette série d’intimidations intervient dans un contexte marqué par le décès tragique d’une employée municipale en 2022, suscitant ainsi de vives inquiétudes au sein de la commune.

Publicités

La situation à Fonsorbes est des plus tendues, alors que la maire Françoise Siméon fait face à des menaces de mort et des insultes à répétition. Les différents graffitis tagués sur la mairie ont suscité une forte émotion au sein de la commune de 12 000 habitants, et la maire a constitué à deux reprises auprès des autorités compétentes. De plus, le conseil municipal a voté à l’unanimité une motion de soutien à l’égard de la maire, condamnant fermement ces attaques « ignominieuses ». L’enquête est en cours pour trouver les responsables de ces actes, dans un contexte marqué par la montée des violences envers les élus au niveau national.

Ces événements ont profondément ébranlé la commune de Fonsorbes, non seulement en raison des menaces à l’encontre de la maire, mais également en lien avec le décès tragique d’une employée municipale en 2022. L’émotion est palpable au sein de la municipalité, où l’on déplore l’usage de comportements violents et d’insultes, remettant en question les valeurs républicaines. Françoise Siméon, soutenue par le conseil municipal, attend désormais les résultats de l’enquête tout en exprimant son espoir que ces actes hostiles prennent fin.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *