Des bonbons au THC provoquent des malaises sévères lors d’un dîner de Noël à Paris

Des bonbons au THC à l’origine de malaises sévères lors d’un dîner de Noël à Paris

Un dîner de Noël entre amis a viré au cauchemar lorsque dix convives ont ingéré des bonbons au THC et au H4CBD, un dérivé du CBD, vendus en libre-service dans une boutique parisienne. Quelques instants après avoir consommé les gommes, les invités ont commencé à ressentir de violents symptômes tels que paranoïa, sensation de froid, convulsions et vomissements, les poussant à contacter les pompiers. Sept d’entre eux ont été transportés aux urgences, épuisés et sous le choc, mais ont pu rentrer chez eux le lendemain.

Publicités

Les résultats d’une analyse en laboratoire ont confirmé la présence de THC dans les bonbons, bien que le taux n’ait pas dépassé la limite légale de 0,3%. Cependant, la dose de 26 mg de THC par bonbon était jugée suffisante pour provoquer des effets psychoactifs sévères chez des consommateurs peu habitués. De plus, la présence de H4CBD, dont le dosage n’a pu être déterminé, aurait potentiellement amplifié l’effet du THC, ajoutant au danger de ces produits.

Le groupe d’amis a pris la décision de déposer une main courante et envisage maintenant de porter plainte pour mettre en lumière la dangerosité de ces bonbons au THC en apparence inoffensifs. L’Agence régionale de santé d’Île-de-France a été informée de l’incident et s’est rapidement mise en lien avec les autorités nationales pour assurer la vigilance sanitaire. Cette affaire soulève des inquiétudes quant à la vente de ces produits sans mesure de sûreté adéquate.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *