Dépôt sauvage de déchets : trafic vers la France devant la justice

Dépôt sauvage de déchets : une filière jugée

Les habitants de Rédange, commune de Moselle située à la frontière luxembourgeoise et belge, se retrouvent face à une situation catastrophique: 250 tonnes de déchets polluent les sols depuis quatre ans, résultat d’un vaste trafic en provenance de Belgique. Le procès de dix prévenus soupçonnés d’être impliqués dans ce trafic s’ouvre à Lille. Le maire de Rédange se souvient de l’arrivée de camions entiers de déchets en 2019, et depuis, l’accumulation de débris se dégrade et provoque une odeur nauséabonde en été. Le site est situé à proximité de la Belgique, et le trafic de déchets belges dans l’est et le nord de la France a été mis en lumière lors de l’instruction de l’affaire.

Publicités

Les enquêteurs ont découvert un système organisé de collecte, transport et déversement de déchets belges dans la région. D’après le maire de Rédange, il est difficile de déterminer qui est réellement responsable de cette situation, bien que légalement, c’est à la société belge responsable de ces dépôts illégaux de venir les récupérer. Le trafic a également révélé une escroquerie à l’encontre de centres de retraitement français, avec un préjudice estimé à plus de 1,5 million d’euros pour près de 10 000 tonnes de déchets.

Les prévenus, parmi lesquels se trouve un négociant et courtier de déchets, sont accusés d’avoir organisé ces transports sans les autorisations obligatoires, et sont soupçonnés d’avoir effectué des dépôts sauvages dans des centres de retraitement en France. Les conséquences sur l’environnement et la difficulté des pouvoirs publics européens à trouver des solutions à la hauteur des enjeux écologiques sont également mises en lumière dans cette affaire. Des opérations de contrôle des douanes se multiplient pour lutter contre cette forme de criminalité organisée et sécuriser la santé publique ainsi que l’environnement.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *