Affaire Frédéric Beigbeder : l’avocate de l’écrivain révèle un mensonge de la plaignante

À la suite de la garde à vue de l’écrivain Frédéric Beigbeder dans le cadre d’une enquête préliminaire pour viol, son avocate, Me Marie Dosé s’est exprimée pour rectifier un point important. Elle affirme que la plaignante aurait menti sur son âge et était en réalité majeure au moment des faits dénoncés. En effet, la jeune femme aurait reconnu avoir falsifié sa date de naissance sur sa pièce d’identité et aurait fait croire à Frédéric Beigbeder qu’elle était majeure, avant de lui avouer son mensonge une fois sa majorité acquise.

Publicités

Frédéric Beigbeder a été convoqué et placé en garde à vue au commissariat de Pau suite à une plainte déposée par une jeune femme, qui l’accuse de viol. Selon les informations recueillies, la plaignante aurait entretenu une relation avec l’écrivain durant plusieurs mois, alors qu’elle était encore mineure. Malgré sa contestation des faits qui lui sont reprochés, une enquête préliminaire doit se poursuivre afin d’accomplir certains actes sollicités par le conseil de Frédéric Beigbeder.

Le célèbre écrivain a partagé un communiqué ironique suite à sa garde à vue, où il remercie les policiers du commissariat de Pau tout en regrettant l’absence d’un parking devant celui-ci. Frédéric Beigbeder bénéficie actuellement de la présomption d’innocence, et l’enquête préliminaire doit se poursuivre pour éclaircir les faits qui lui sont reprochés.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *