Affaire judiciaire entre influenceurs: condamnation et appel







Article – Affaire judiciaire entre influenceurs

Il y a plusieurs mois, la candidate de télé-réalité Hilona Gos faisait de terribles révélations sur son ancien compagnon, accusant son ex-conjoint de violences conjugales, d’emprise psychologique et d’escroquerie. La justice a finalement rendu son verdict ce jeudi 14 décembre, condamnant le jeune homme à deux ans de prison dont un an assorti d’un sursis probatoire, ainsi qu’à des interdictions diverses, comme l’interdiction de gérer une société pendant cinq ans et de contacter la plaignante.

Malgré cette condamnation, Julien Bert a annoncé son intention de faire appel, estimant que la décision est disproportionnée et sévère. Son avocat a déclaré que son client reste libre avec le sursis probatoire, ajoutant que dans le contexte médiatique des violences conjugales, il semble préférable d’être un homme qu’une femme lorsqu’il s’agit de déposer plainte pour des faits de violence.

Cette affaire retentissante, qui a débuté avec les révélations de Hilona Gos sur les réseaux sociaux, illustre les enjeux et les complexités des affaires judiciaires impliquant des personnalités publiques, élevant également des questions sur la médiatisation des violences conjugales et ses possibles implications sur le traitement des affaires par la justice.


Pour aller plus loin:

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *