Tensions au sein de la France insoumise sur les élections européennes de 2024

Stupeur au sein de la France insoumise! Le mouvement de gauche radical a lancé un appel à se regrouper derrière le programme de la Nupes pour les élections européennes de 2024, malgré le refus de ses partenaires de gauche. Manuel Bompard, le coordinateur du mouvement, a annoncé l’organisation d’une convention de lancement de la campagne des élections européennes au milieu du mois de mars, ainsi qu’une campagne de porte-à-porte pour sensibiliser à l’importance de ces élections qui se tiendront le 9 juin prochain.

Publicités

Lors de son assemblée représentative, la France insoumise a adopté un texte prenant acte du refus de ses partenaires d’approfondir la Nupes. La cheffe de file des Insoumis pour les européennes, Manon Aubry, a lancé un appel solennel à tous les élus, militants, intellectuels et sympathisants à se regrouper derrière le programme de la Nupes. Toutefois, l’absence de liste commune de la gauche aux européennes fait grincer des dents et divise les militants.

La réunion de l’Assemblée représentative de la France insoumise le 16 décembre a mis en lumière les tensions internes du mouvement. Alors que l’année 2024 approche à grands pas, la stratégie électorale et les divisions au sein du mouvement de gauche radical continuent de susciter de vifs débats.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *