Progression constante du Rassemblement National en France

Une étude menée par Verian-Epoka pour franceinfo et Le Monde révèle que l’adhésion des Français aux idées du parti de Marine Le Pen atteint désormais 33%, soit une augmentation constante depuis sept ans. De plus, ces résultats montrent que, pour la première fois depuis 1984, une majorité des Français pensent que le parti ne constitue pas un danger pour la démocratie. En parallèle, la liste conduite par Jordan Bardella est en tête des intentions de vote à 28% pour les élections européennes à venir.

Publicités

Cette stratégie de normalisation mise en place par le Rassemblement National semble porter ses fruits, avec 43% des Français estimant que le parti a la capacité de participer à un gouvernement, soit une augmentation de 15 points depuis 2018. De plus, deux électeurs sur trois (65%) jugent probable que le parti populiste accède un jour au pouvoir.

Cependant, malgré cette normalisation apparente, une majorité de Français (63%) considère encore que le RN est « un parti qui fait de la politique comme les autres », et 43% estiment qu’il est « peu à même de changer la pratique du pouvoir ».

Cette évolution constante de l’adhésion aux idées du Rassemblement National souligne l’importance de prendre en considération les attentes des électeurs. En effet, l’étude menée par la Fondation Jean Jaurès révèle que Marine Le Pen est en phase avec ce que pensent et veulent les Français, notamment sur la question de l’immigration où 66% des Français estiment qu’il y a trop d’étrangers en France.

La directrice générale de BVA France souligne que « le grand retour en arrière » vers les valeurs des Trente Glorieuses, telles que la famille, la consommation et la stabilité de l’emploi, représente une valeur refuge pour de nombreux citoyens. Sans prendre en compte ces éléments, le « risque Le Pen » pourrait devenir une réalité.

Face à cette progression constante du Rassemblement National, il est crucial que les autres partis politiques et acteurs de la société prennent en considération les aspirations et préoccupations des électeurs, et proposent des alternatives cohérentes et en adéquation avec les attentes de la population.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *