Les excès de vitesse de moins de 5 km/h désormais sanctionnés par une simple amende

Les « petits » excès de vitesse désormais sanctionnés par une simple contravention

À partir du 1er janvier, les excès de vitesse inférieurs à 5 km/h ne seront plus sanctionnés par un retrait d’un point sur le permis de conduire, mais seulement par une amende. Cette mesure, annoncée par le ministre de l’Intérieur, vise à introduire une indulgence administrative à l’égard de ces manquements qui relèvent davantage du manque d’attention que de la volonté délibérée de s’affranchir de la règle.

Publicités

Des réactions contrastées

Cette décision, perçue comme une mesure de bon sens par le gouvernement, divise les avis. Si certains usagers de la route saluent cette indulgence administrative, d’autres, tels que la Ligue contre la violence routière, la qualifient de « non-sens ». Des inquiétudes sont également exprimées quant à l’éventuelle augmentation de l’accidentalité liée à un relâchement des comportements sur la route.

Une mesure contestée par les professionnels de la sécurité routière

Les professionnels de la sécurité routière expriment leurs réserves concernant la nouvelle mesure. Akim Benhamel, expert en sécurité routière, souligne que même les petits excès de vitesse peuvent avoir des conséquences graves en cas d’accident, et craint que l’absence de sanction ne conduise à une augmentation de la vitesse moyenne sur les routes.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *