La résistante Madeleine Riffaud victime d’abus de confiance

La résistante Madeleine Riffaud, victime d’abus de confiance

À 99 ans, l’ancienne résistante Madeleine Riffaud est confrontée à une nouvelle épreuve, cette fois-ci judiciaire. Elle a décidé de porter plainte contre son ancienne aide à domicile pour vol et abus de confiance. Le procès de cette dernière a débuté le mardi 19 décembre, l’accusant d’avoir utilisé la carte bancaire de Madeleine Riffaud pour des dépenses personnelles telles que restaurants, bijoux ou assurance vie, pour un préjudice estimé à 160 000 euros. Malgré son absence à l’audience en raison de son état de santé, Madeleine Riffaud suit de près ce procès qui met en lumière une situation d’emprise et d’escroquerie dont elle est victime.

Publicités

Madeleine Riffaud, connue pour son engagement courageux pendant la Seconde Guerre mondiale, a été forcée de faire appel à une agence d’aide à domicile en 2012 en raison de problèmes de santé. Malheureusement, son ancienne auxiliaire aurait abusé de sa confiance et géré ses affaires de manière abusive, ce qui a conduit les proches de Madeleine à porter plainte en février 2023. Les dépenses injustifiées effectuées avec la carte bancaire de Madeleine ont rapidement alerté ses proches, suscitant une ouverture d’enquête et la suspension des fonctions de l’ancienne aide à domicile.

À travers cette triste affaire, Madeleine Riffaud cherche avant tout à dénoncer les escroqueries organisées par certaines entreprises de maintien à domicile sur les personnes vulnérables. Sa volonté de poursuivre cette affaire malgré son état de santé démontre sa détermination à obtenir justice tout en sensibilisant sur la nécessité de protéger les personnes âgées contre de telles abus.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *