Intoxication alimentaire chez Airbus: Plus de 700 salariés malades

Intoxication alimentaire chez Airbus : plus de 700 salariés malades

Le repas de Noël du site de Montoir-de-Bretagne d’Airbus a viré au cauchemar pour plus de 700 salariés qui ont été touchés par une toxi-infection alimentaire. Les signes cliniques de vomissements ou de diarrhée ont été principalement constatés les 15 et 16 décembre, suite au banquet annuel organisé par le comité social et économique (CSE) du site. Une enquête a été ouverte par l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire pour identifier l’origine de cette intoxication.

Publicités

Les témoignages recueillis auprès des salariés touchés illustrent la violence des symptômes, certains allant jusqu’à comparer la situation à un accouchement en raison des douleurs subies. Bien que des suspicions aient été émises sur les huîtres, aucun de ces coquillages n’a été servi lors du banquet. Certains évoquent la piste d’un virus de gastro-entérite, typique de la saison. Les résultats des analyses, attendus la semaine prochaine, permettront peut-être de lever le voile sur cette mystérieuse intoxication.

Les investigations menées par l’ARS en collaboration avec Santé Publique France et la Direction départementale de la protection des populations se concentrent sur le repas de fête du 14 décembre. En attendant, seuls quelques services de l’entreprise fonctionnent, laissant planer un climat d’incertitude et d’inquiétude parmi les salariés.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *