Tension hivernale dans les hôpitaux suisses: recrudescence de virus et mesures restrictives

Avec l’arrivée de l’hiver, les hôpitaux suisses se retrouvent une fois de plus sous tension en raison d’une recrudescence de divers virus hivernaux, notamment le Covid-19. Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) ont réintroduit le port obligatoire du masque dans les zones de soins pour faire face à cette situation. Selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le Covid-19 est actuellement le virus qui circule le plus, tandis que l’épidémie de grippe commence également à se manifester.

Publicités

La situation est particulièrement tendue dans certains établissements hospitaliers, où le nombre de patients est en augmentation. Plusieurs hôpitaux ont été contraints de repousser des interventions chirurgicales en raison du manque de lits disponibles, alors que certains patients nécessitent un isolement. Selon Muriel Desaulles, présidente du Collège des directions du RHNe, la présence de plusieurs virus en cette période hivernale aggrave la situation, avec un nombre de cas plus élevé que l’année précédente.

Outre le port du masque obligatoire dans plusieurs hôpitaux, certaines mesures sont prises pour faire face à cette situation critique. Ainsi, les unités pédiatriques de certains établissements ont dû procéder à des transferts pour mieux gérer la situation, et le manque de lits conduit à des reports d’opérations chirurgicales. La saturation des hôpitaux semble donc s’accentuer, mettant à l’épreuve les capacités des structures hospitalières face à cette nouvelle vague de virus hivernaux.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *