Découverte de la cause des nausées matinales pendant la grossesse




Découverte de la cause des nausées matinales pendant la grossesse

Une découverte majeure pour les femmes enceintes

Des chercheurs ont identifié la cause des nausées et vomissements pendant la grossesse, ouvrant la voie à des possibilités de traitement pour les femmes touchées. Une équipe de scientifiques, en collaboration avec l’Université de Cambridge, a découvert qu’une hormone produite par le fœtus, appelée GDF15, est responsable de ces symptômes. Cette avancée pourrait permettre le développement de traitements efficaces pour lutter contre ces désagréments souvent sévères pour les futures mamans.

Publicités

Des implications importantes

Cette découverte est le fruit de plusieurs années de recherche, initiée par une chercheuse de l’Université de Californie du Sud, elle-même victime de nausées sévères pendant sa grossesse. L’étude publiée dans la revue Nature souligne l’importance de la protéine GDF15 dans la survenue des nausées et vomissements chez les femmes enceintes. Les chercheurs espèrent désormais pouvoir développer des traitements ciblés pour atténuer ces symptômes, améliorant ainsi la qualité de vie des futures mamans.

Des pistes de traitement prometteuses

Les résultats de cette étude ouvrent la porte à deux possibilités de traitement chez les femmes enceintes. Il serait envisageable d’injecter de la GDF15 aux femmes à risque de nausées graves, ou d’inhiber l’action de cette hormone chez les femmes enceintes. Ces perspectives offrent de l’espoir pour les femmes touchées par l’hyperémèse gravidique, une affection qui peut mettre en danger la vie du fœtus et de la mère. Des essais supplémentaires seront nécessaires pour confirmer l’efficacité et l’innocuité de ces traitements potentiels.


Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *