Violentes tempêtes font 16 morts en Argentine et Uruguay

Violentes tempêtes en Argentine et en Uruguay

Dans la nuit de samedi à dimanche, une tempête d’une violence inouïe s’est abattue sur la côte est de l’Argentine, provoquant des rafales de vent à 150 km/h. Les dégâts sont considérables, avec le toit d’un club sportif qui s’est effondré en pleine compétition, causant la mort d’au moins 14 personnes en Argentine et 2 en Uruguay. Des scènes de chaos ont également été observées à l’aéroport international, avec des avions incontrôlables sur les pistes et des grêlons géants de 15 centimètres qui ont dévasté les toitures et les voitures dans les rues de la ville.

Publicités

La puissance de la tempête a été aggravée par les températures anormalement élevées enregistrées récemment en Argentine. Avec des valeurs atteignant jusqu’à 46 °C, la chaleur torride a fourni l’énergie nécessaire à une vague orageuse pour produire des phénomènes ultra violents. Les autorités ont dû déclarer l’état d’urgence dans plusieurs provinces, avec des alertes orange et jaune pour prévenir les habitants des pluies abondantes et des vents violents à venir.

Les conséquences de cette tempête ont été tragiques, avec au moins 13 morts à Bahia Blanca en Argentine après l’effondrement du toit d’un club de sport. La ville de Buenos Aires a également été sévèrement touchée, avec des vents de près de 100 km/h, des précipitations importantes et des coupures d’électricité. L’ampleur des dégâts nécessite un effort national pour venir en aide aux victimes et rétablir un semblant de normalité.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *