Violation des droits de l’homme en Palestine occupée

Violation des droits de l’homme en Palestine occupée

Des images choquantes issues de la bande de Gaza ont suscité l’indignation de la communauté internationale, montrant des Palestiniens détenus dans des conditions inhumaines par les forces israéliennes. Amnesty International a exprimé de vives préoccupations face aux informations faisant état de disparitions forcées massives de détenus palestiniens, ainsi que des traitements inhumains et dégradants qui leur sont infligés.

Publicités

L’organisation a également mentionné le sort de deux journalistes de Gaza, Nidal al Waheidi et Haitham Abdelwahed, arrêtés par les forces israéliennes en octobre et toujours portés disparus. Les autorités israéliennes ont refusé de fournir des informations sur leur lieu de détention et les motifs de leur arrestation, ce qui équivaut à une disparition forcée et constitue une violation flagrante des droits de l’homme.

En outre, les arrestations massives de Palestiniens se multiplient depuis l’attaque du Hamas en octobre, entraînant une augmentation significative du nombre de détenus en Israël. Parmi ces prisonniers, on compte des femmes, des enfants et près de 2000 personnes en détention administrative, sans jugement et sans connaissance de leur dossier.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *