Tensions et violences croissantes au Moyen-Orient

Le Hezbollah renforce ses opérations

Un combattant du Hezbollah et deux civils, membres de sa famille, ont été tués par un bombardement aérien israélien dans une ville frontalière du sud du Liban. La maison de deux étages a été totalement détruite, et d’importants dégâts ont été signalés dans les habitations et les commerces environnants. Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, les affrontements entre Israël et le Hezbollah sont quasi quotidiens. Les échanges de tirs ont déjà fait près de 160 morts du côté libanais, la majorité étant des combattants du Hezbollah.

Publicités

Israël intensifie ses actions en territoire ennemi

L’armée israélienne a annoncé avoir mené des frappes aériennes plus en profondeur, jusqu’à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec le Liban, au cours des derniers jours. Les affrontements entre Israël et le Hezbollah ont également touché des zones plus éloignées des frontières. Neuf soldats israéliens et un civil ont été blessés par des tirs de missiles du Hezbollah, un de ces tirs ayant touché une église dans un village arabe du nord d’Israël. Israël intensifie ses actions en territoire ennemi, provoquant un bilan de morts et de blessés.

Appels à un cessez-le-feu

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) exhorte la communauté internationale à prendre des mesures urgentes pour atténuer le grave danger qui pèse sur la population de Gaza. Les hôpitaux du territoire sont dans un état critique, avec de nombreux dégâts et un manque de matériel médical. L’OMS souligne également les terribles blessures, la famine aiguë et le risque grave de maladies dont souffre la population de la bande de Gaza, appelant ainsi à un cessez-le-feu immédiat pour préserver la vie des civils.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *