Tensions croissantes au Moyen-Orient suite à l’assassinat d’un haut gradé iranien

Friction au Moyen-Orient : Un haut gradé iranien tué en Syrie

Les Gardiens de la Révolution ont annoncé la mort d’un haut gradé dans l’attaquée menée contre Damas par Israël. Le général Razi Moussavi, l’un des conseillers les plus expérimentés des Gardiens en Syrie, a été par une frappe menée contre le quartier de Sayyida Zeinab, au sud de Damas. Israël « paiera » pour le meurtre d’un chef des Gardiens de la révolution en Syrie, a affirmé le président iranien.

Publicités

Tensions accrues au Proche-Orient

La mort de ce haut commandant iranien, qui jouait un rôle de premier plan dans la région, pourrait pousser les alliés de Téhéran à multiplier les attaques contre Israël. Israël « paiera le prix de ce crime », ont affirmé les Gardiens de la Révolution. L’Iran a apporté son soutien au Hamas et au Jihad islamique après l’opération contre Israël en octobre dernier.

Des accusations et des menaces

Le président iranien a accusé Israël d’avoir tué le général, promettant qu’Israël « paiera certainement pour ce crime ». « Cette action est sans aucun doute un autre signe de frustration, d’impuissance et d’incapacité du régime sioniste usurpateur dans la région », a déclaré M. Raïssi dans un communiqué. L’élimination du Moussavi vise l’Iran et ses alliés sur fond de guerre à Gaza, une situation qui pourrait intensifier les tensions au Moyen-Orient.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *