Manifestants éco-bloquage géant du e-commerce et aéroport privé

Des centaines de manifestants pour le climat ont bloqué samedi en Belgique un centre de distribution du géant chinois du commerce en ligne Alibaba et un aéroport pour jets privés, a annoncé le mouvement écologiste Code Rouge. Selon Code Rouge, qui lutte contre les combustibles fossiles et prône la désobéissance civile, des centaines de manifestants ont été arrêtés par la police au cours de cette action visant à perturber le secteur de l’aviation et du e-commerce. « Le mouvement Code Rouge organise sa troisième action de désobéissance civile de masse dans notre pays. C’est le secteur de l’aviation qui est cette fois visé. L’action se déroule à deux endroits », a affirmé le mouvement dans un communiqué.

Publicités

À Liège, des activistes en combinaison blanche bloquent le dépôt d’Alibaba, sans avoir accès aux pistes. Selon le mouvement Code Rouge, ils seraient 600 à bloquer le géant chinois de l’e-commerce. Toujours selon les activistes, les avions chargés de biens de consommation en provenance de Chine ne peuvent plus être déchargés et les camions ne peuvent plus quitter le site. La police est présente en nombre mais sans intervenir. Dans le même temps, des centaines d’activistes s’étaient rassemblés à Anvers, dans l’aéroport de Deurne, et à Courtrai. Là, un groupe important a réussi à pénétrer sur le site. Plusieurs personnes ont été arrêtées. Aucun jet privé n’a décollé à Courtrai et à Anvers aujourd’hui, selon les affirmations du mouvement code Rouge, qui ajoute qu’il y aurait toujours une quarantaine d’activistes sur place.

Cette troisième action de masse de Code Rouge vise le secteur de l’aviation. Une industrie néfaste pour le climat, la nature et la justice sociale mais qui bénéficie pourtant de millions de subventions et de cadeaux fiscaux. “En Belgique, l’aviation est dépendante de l’argent public pour se développer. Ainsi, nous payons deux fois pour ce secteur polluant : via l’impact climatique et via nos impôts”, explique Chloé Mikolajczak de Code Rouge. “C’est pourquoi nous demandons la fin des subventions à l’aviation, une interdiction des jets privés, davantage de budget pour les transports publics”.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *