Les attaques d’ours en hausse au Japon

Les attaques d’ours se multiplient au Japon

Au Japon, les attaques d’ours sont devenues une source de préoccupation croissante pour la population. Les animaux, affamés en raison du manque de nourriture dans leur habitat naturel, n’hésitent pas à se rendre en pleine ville pour trouver de quoi se nourrir. Ces derniers mois, les ours nippons se sont particulièrement rapprochés des habitations, provoquant la panique parmi les habitants.

Publicités

Le réchauffement climatique semble être largement responsable de cette situation alarmante. Les changements climatiques ont perturbé le régime alimentaire des ours, les privant des ressources nécessaires pour constituer leurs réserves avant l’hibernation. Cette pénurie de nourriture les pousse à chercher de la nourriture à proximité des zones habitées, augmentant ainsi les risques d’attaques contre les humains.

Face à cette menace croissante, les autorités japonaises ont pris des mesures radicales, en abattant des milliers d’ours chaque année. Cependant, une nouvelle méthode, appelée « berger d’ours », est en train d’être expérimentée pour repousser les animaux de façon plus pacifique, en les éloignant des zones habitées, sans les tuer.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *