Le défi de la montée des eaux pour le golfe de Saint-Tropez

Le golfe de Saint-Tropez face à la montée du niveau de la mer

Invisible à l’œil, lente et progressive mais bien réelle, la hausse du niveau de la mer bouleverse les communes du golfe de Saint-Tropez. Alors que les estimations prévoient une élévation de 17 à 41 cm d’ici 2050, et jusqu’à 1 mètre d’ici 2100, les autorités locales se préparent à une submersion inévitable et inévitable. Pour anticiper ces risques, les communes tentent d’être inscrites dans un nouveau répertoire qui facilitera la mise à jour de leur plan local d’urbanisme en considérant ces informations, rendant ainsi inconstructibles les terrains menacés de submersion sur une période de 0 à 30 ans.

Publicités

La montée des eaux : un défi mondial

La montée des eaux et les érosions côtières sont des enjeux mondiaux, comme en témoigne la décision prise lors de la COP28 visant à dédommager les pays les plus pauvres touchés par ces phénomènes. Des solutions sont envisagées, comme la construction de digues de sable ou de murs en béton pour ralentir la montée des eaux. Cependant, la dilatation de l’eau due au réchauffement climatique accélère ce phénomène, avec une augmentation du niveau des mers passant de 2,1 mm par an lors de la première décennie à 4,4 mm par an lors de la troisième décennie.

La Colombie-Britannique face à la montée des eaux

Avec ses 25 000 kilomètres de littoral, la Colombie-Britannique se prépare également à la montée du niveau de la mer, prévoyant une élévation de 1 mètre d’ici la fin du siècle. Les communautés côtières sont particulièrement inquiètes pour leur avenir, basé en grande partie sur la vie marine et l’économie locale. Des recherches sont en cours pour protéger la faune marine face à cette montée des eaux, alors que la province se tourne vers les leçons à tirer des nations insulaires confrontées à des enjeux similaires.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *