La rhétorique provocatrice de Donald Trump: des déclarations choc sur les migrants

### Une rhétorique toujours plus violente

Publicités

Bien connu pour ses déclarations choc, l’ancien président américain a de nouveau choqué en affirmant que les migrants « empoisonnaient le sang » des États-Unis. Malgré les réactions scandalisées et les accusations de recourir à la rhétorique d’Adolf Hitler, Donald Trump a rejeté en bloc toute comparaison.

### Les critiques fusent de toutes parts

Suite à ces propos, une montée de critiques est survenue, notamment de la part du camp Biden. Cette rhétorique violente place les responsables du parti républicain dans une situation inconfortable, et certains ténors, tels que Mitch McConnell, ont publiquement dénoncé les remarques de l’ancien président.

### Des déclarations fortes et une possible évolution

Les propos de Donald Trump sur les migrants ne sont pas passés inaperçus, rappelant ses déclarations choc de 2015. Alors que les critiques fusent, la possibilité d’associer ses propos à une idéologie fasciste est évoquée, soulevant des questions sur l’évolution de la rhétorique de l’ancien président.

___

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *