Le conflit pétrolier entre le Venezuela et le Guyana dans l’Essequibo

Un conflit territorial ravivé par la découverte de pétrole dans l’Essequibo

La région de l’Essequibo est au cœur d’un vieux conflit entre le Venezuela et le Guyana, ravivé par la découverte de vastes gisements de pétrole. Alors que le territoire est administré par le Guyana, le Venezuela le revendique, provoquant tensions et manoeuvres politiques. Les appels d’offres pour l’exploitation pétrolière ont notamment entraîné un référendum surprise au Venezuela, approuvant la création d’une province dans l’Essequibo.

Publicités

Cette rivalité est alimentée par les enjeux économiques liés à l’exploitation pétrolière, avec des acteurs majeurs tels qu’ExxonMobil et Chevron cherchant à tirer parti des découvertes. Cette situation précaire a attiré l’attention des grandes puissances, notamment les États-Unis qui surveillent de près l’évolution de la situation pour des raisons de stabilité régionale et d’approvisionnement en hydrocarbures.

Malgré des pourparlers entre les dirigeants du Venezuela et du Guyana visant à apaiser les tensions, la question de l’Essequibo reste complexe. Les deux pays entendent résoudre leur différend selon le droit international, mais les perspectives de règlement demeurent incertaines, laissant planer des doutes sur l’avenir de la région. La perspective de conflit armé, bien que peu probable, suscite des craintes et mobilise l’attention de la communauté internationale.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *