La France bat un record d’exportation d’électricité

La France bat un record d’exportation d’électricité

En battant un record historique d’exportation d’électricité avec une capacité de 18 680 mégawatts vendue à des pays voisins, la France a réussi à surmonter les difficultés de l’année précédente liées à la crise énergétique. En effet, pour la première fois depuis 42 ans, la France avait dû importer plus de 16,5 TWh d’électricité l’année précédente en raison de problèmes de corrosion détectés sur plusieurs réacteurs nucléaires. En revanche, la situation s’est totalement inversée cette année, principalement grâce à des conditions météorologiques clémentes et une disponibilité accrue du parc nucléaire et des éoliennes.

Publicités

Le fait que la France ait pu battre ce record d’exportation d’électricité s’explique par plusieurs facteurs, notamment des températures particulièrement douces ayant entraîné une consommation d’électricité plus faible. De plus, la disponibilité accrue du parc nucléaire, avec près de 50 GW de puissance en fonctionnement, ainsi que la production éolienne dépassant les 17 000 MW, ont contribué à cette performance remarquable. Malgré ce record journalier, la France doit cependant poursuivre ses efforts pour retrouver la situation pré-Covid, ayant exporté plus de 55 TWh d’électricité en 2019.

Le bilan positif de l’exportation record d’électricité par la France vendredi dernier peut être attribué à une combinaison de facteurs tels que des températures clémentes, une production électrique accrue et des coûts de production compétitifs. En effet, la disponibilité de tous les moyens de production, en particulier du nucléaire, a augmenté par rapport à l’année précédente, où le pays était confronté à des problèmes de corrosion sur plusieurs réacteurs nucléaires.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *