Des élections chaotiques en RDC

Des élections chaotiques en RDC

Les élections présidentielle, législatives, provinciales et communales en République démocratique du Congo (RDC) ont débuté le 20 décembre 2023 et se sont poursuivies le 21 décembre, mais ont été marquées par des retards et des fermetures de bureaux de vote. Plusieurs missions d’observations électorales ont rapporté des dysfonctionnements et des incidents, soulevant des inquiétudes quant à la légitimité du scrutin.

Publicités

Les retards à l’ouverture des bureaux de vote ont confirmé les craintes exprimées par l’opposition et les observateurs. Ces problèmes logistiques pourraient compromettre la validité des résultats, alors que le président sortant, Félix Tshisekedi, vise un second mandat face à une opposition fragmentée. La vaste étendue du territoire et les défis logistiques rendent l’organisation du scrutin particulièrement complexe, avec des retombées inattendues sur le déroulement des opérations électorales.

Les électeurs, confrontés à des retards, des pannes de machines à voter et des problèmes d’accès, ont exprimé leur frustration et leur méfiance envers le processus électoral. La situation est d’autant plus préoccupante que des agressions envers des observateurs et des journalistes ont été signalées, renforçant les inquiétudes quant à la transparence et à la sécurité du scrutin en RDC.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *