Crise migratoire à la frontière entre les États-Unis et le Mexique

Crise migratoire à la frontière entre les États-Unis et le Mexique

La police aux frontières américaines fait état ces dernières semaines de quelque 10 000 passages de migrants en provenance du Mexique chaque jour. Les voies ferrées sur les ponts d’Eagle Pass et d’El Paso, au Texas, ont été fermées. Une réunion entre dirigeants américains et mexicains se tiendra mercredi. Les chiffres traduisent l’ampleur du phénomène. La police des frontières américaine fait état ces dernières semaines de quelque 10 000 passages de migrants à la frontière en provenance du Mexique chaque jour, soit un rythme encore plus soutenu que les mois précédents. Elle a dénombré pour l’exercice fiscal 2023 (d’octobre 2022 à septembre 2023) plus de 2,4 millions d’interceptions de migrants par voie terrestre, un chiffre encore en augmentation par rapport aux années antérieures.

Publicités

Face à cette arrivée quotidienne de milliers de migrants en provenance du Mexique, les États américains et la police fédérale des frontières se déclarent débordés. Depuis le mardi 19 décembre, les voies ferrées sur les ponts d’Eagle Pass et d’El Paso, au Texas, sont fermées en raison d’une « résurgence » des entrées clandestines par les trains de marchandises, a indiqué la police des frontières. Deux migrants sont morts noyés jeudi dans une tentative d’entrée aux États-Unis. Cette situation alarmante a conduit le gouverneur du Texas à signer une loi criminalisant l’entrée illégale dans son État, une mesure controversée qui suscite des réactions de la part d’organisations de défense des droits humains.

Les États-Unis et le Mexique tentent de trouver des solutions afin de remédier à cette crise migratoire. Une délégation américaine se rendra à Mexico mercredi 27 décembre pour évoquer ce sujet, tandis que le président mexicain s’est engagé à renforcer les mesures de contention des migrants dans le sud du pays à la frontière avec le Guatemala. Pendant ce temps, la fermeture des passages à niveau le long de la frontière entre le Texas et le Mexique a entraîné d’importants retards dans les expéditions, causant des pertes financières considérables pour certaines entreprises et organisations.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *