Attaque meurtrière sur l’hôpital Kamal Adwan à Beit Lahiya

Les attaques sur l’hôpital Kamal Adwan à Beit Lahiya

Dans la cour de l’hôpital Kamal Adwan à Beit Lahiya, des Palestiniens errent dans les décombres, à la recherche de cadavres. L’un d’entre eux sanglote alors qu’il enveloppe un corps avant de l’enterrer. Des témoins et des membres du personnel médical ont accusé les engins israéliens d’avoir tué en les broyant des déplacés qui se trouvaient sous des tentes dans la cour. Certains témoins ont affirmé que les civils étaient délibérément ciblés et qu’ils ont été « enterrés vivants ».

Publicités

Une vidéo virale remise en question

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux prétend montrer un bulldozer israélien renverser intentionnellement des patients palestiniens dans la cour de l’hôpital Kamal Adwan. Cependant, il s’agit en réalité d’une vidéo datant de 2013 montrant des manifestants réprimés en Egypte. L’OMS a déploré « la destruction effective » de l’hôpital Kamal Adwan, qui le rend « non fonctionnel » et a coûté la vie à « au moins huit patients ». Des témoins ont accusé les engins israéliens d’avoir tué en les broyant des déplacés qui se trouvaient sous des tentes dans la cour.

Les conséquences sur la santé des Palestiniens

L’attaque sur l’hôpital Kamal Adwan a entraîné la mort de plusieurs patients et a rendu l’établissement inutilisable. Le directeur général de l’OMS a déploré « la destruction effective » de l’hôpital, qui le rend « non fonctionnel ». De nombreux patients ont dû évacuer par leurs propres moyens au péril de leur santé et de leur sécurité, les ambulances ne pouvant pas atteindre l’établissement, selon l’OMS. Cette attaque a des conséquences dévastatrices sur le système de santé de la bande de Gaza, déjà fortement affaibli par les bombardements et les opérations au sol menées par l’armée israélienne.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *