Un acte de vengeance sans précédent au Brésil

Un acte de vengeance sans précédent

Un fait divers d’une violence inouïe secoue le Brésil ces derniers jours. Une femme âgée de 34 ans s’est rendue à la police pour avouer avoir tranché le pénis de son mari de 39 ans, après avoir découvert qu’il avait eu une relation sexuelle avec sa nièce de 15 ans. Elle a justifié son geste comme une vengeance et a été inculpée pour tentative de meurtre.

Publicités

Les détails glaçants de l’acte commis

La femme aurait monté un plan macabre en incitant son mari à se lier sentimentalement avec sa nièce, puis en simulant une séance de sexe sadomasochiste pour l’attacher au lit. À ce moment-là, elle aurait mutilé son mari, pris une photo de l’organe coupé et l’aurait jeté dans les toilettes avant de se rendre directement à la police pour avouer son crime.

Les conséquences tragiques et les enquêtes en cours

Suite à cet acte, le mari a été hospitalisé dans un état grave, et une enquête est en cours pour déterminer si la nièce était consentante lors de la relation sexuelle. La femme, quant à elle, est actuellement en détention pour tentative de meurtre, laissant le pays sous le choc face à cette histoire de vengeance d’une violence extrême. La suite de cette affaire promet d’être des plus tumultueuses.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *