Tensions entre Israël et le Hamas à Gaza






Violences à Gaza : tensions entre Israël et le Hamas

Violences à Gaza : tensions entre Israël et le Hamas

Israël poursuit ce 15 décembre ses bombardements sur la bande de Gaza, en prévenant que cette guerre devrait s’étirer sur « plus que quelques mois ». Les États-Unis souhaitent qu’Israël baisse l’intensité de ses opérations, Joe Biden exhortant son allié à faire davantage pour mieux protéger les civils plongés dans un désastre humanitaire.

Publicités

L’UNRWA a déclaré jeudi qu’elle n’est plus en mesure d’apporter de l’aide à ceux qui n’ont pas pu fuir vers le sud de la bande de Gaza. Elle rapporte aussi que des personnes affamées arrêtent ses camions d’aide à Gaza et qu’il est de plus en plus difficile de fournir de l’aide aux personnes se trouvant dans ses abris en raison de la foule qui se presse à l’extérieur. Près de la moitié des munitions air-sol que l’armée israélienne utilise dans sa guerre contre le Hamas depuis le 7 octobre ne sont pas guidées, selon une nouvelle évaluation des services de renseignement américains, rapporte CNN.

Jake Sullivan, conseiller à la sécurité de la Maison Blanche, au cours d’une visite en Israël, a discuté de la possibilité d’un basculement de l’offensive israélienne sur le territoire de Gaza vers des « opérations de plus faible intensité » dans un « futur proche ». La bande de Gaza est frappée par de terribles inondations, alors que 80% de la population a été déplacée. Environ 18 787 Palestiniens ont été tués dans les frappes israéliennes sur Gaza depuis le 7 octobre, selon le gouvernement du Hamas.


Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *