Retards et dysfonctionnements lors des élections en RDC

Retards et dysfonctionnements lors des élections en RDC

En République démocratique du Congo (RDC), les élections présidentielle, législatives, provinciales et communales partielles ont eu lieu ce 20 décembre 2023. Des retards et dysfonctionnements ont été signalés, notamment à Kinshasa, la capitale du pays, où de nombreux électeurs ont exprimé leur frustration. Des problèmes logistiques ont marqué le déroulement du scrutin, suscitant des réactions mitigées parmi la population congolaise.

Publicités

Des milliers d’électeurs à Kinshasa ont rencontré des obstacles pour exercer leur droit de vote, en raison de la non-disponibilité des machines à voter ou de retards dans l’ouverture des bureaux de vote. Certains habitants ont exprimé leur colère face à cette situation, remettant en cause la crédibilité du processus électoral. Malgré les difficultés, d’autres citoyens ont tenu à souligner l’importance de participer aux élections, malgré les obstacles rencontrés.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a reconnu les retards dans le démarrage des opérations de vote et a promis que tous les électeurs auraient l’opportunité de voter. Cependant, ces problèmes logistiques ont suscité des inquiétudes quant à l’impact sur la transparence et la légitimité des résultats. Tandis que certains citoyens restent optimistes quant au déroulement global des élections, d’autres expriment des préoccupations quant à d’éventuelles irrégularités lors du processus électoral.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *