La Lituanie, un centre de réparation de tanks Leopard 2

La Lituanie, un centre de réparation de tanks Leopard 2

Deux chars allemands Leopard 2, qui ont été endommagés sur le champ de bataille en Ukraine, ont été présentés lors d’essais devant la presse en Lituanie. Cette démonstration a eu pour but de mettre en avant le rôle de la Lituanie en tant que centre de réparation de ces blindés. Depuis l’arrivée des premiers tanks en Ukraine, le centre d’entrainement militaire situé à Rukla est chargé de la réparation des modèles A5 et A6. Il s’agit du seul centre pour ces modèles, selon les déclarations de Sebastian Dietz, PDG de Lithuania Defense Services (LDS), une filiale des entreprises allemandes Rheinmetall et Krauss-Maffei Wegmann (KMW) qui fabriquent les Leopard 2.

Publicités

La décision controversée de l’UE sur l’Ukraine

Le premier ministre hongrois a suscité la controverse en menaçant de mettre son veto à l’ouverture des pourparlers avec Kiev lors d’un sommet de l’Union européenne. Pour contourner cette menace, les dirigeants européens ont dû innover en demandant à Viktor Orban de quitter la salle afin d’atteindre l’unanimité requise pour la décision. Cette tactique inédite dans l’histoire de l’Union a soulevé des questions juridiques et déclenché de vifs débats parmi les participants au sommet.

Les enjeux autour du blocage européen à l’Ukraine

Le blocage de l’adoption d’un nouveau soutien financier à l’Ukraine par le Premier ministre hongrois a suscité des inquiétudes quant à l’avenir de l’assistance européenne pour Kiev. Malgré ce veto, les dirigeants européens ont assuré que l’UE continuera à soutenir l’Ukraine aussi longtemps que nécessaire. La question du chantage de Viktor Orban et des négociations budgétaires qui vont se poursuivre pour tenter de trouver un compromis acceptable par Budapest sont au cœur des enjeux politiques actuels en Europe.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *