Crise au Vatican suite à une déclaration sur la bénédiction des couples homosexuels

Crise sans précédent au Vatican suite à une déclaration sur la bénédiction des couples homosexuels

Une déclaration récente du dicastère pour la Doctrine de la foi a semé la discorde au sein de l’Église catholique. En effet, cette déclaration ouvre la possibilité pour des prêtres catholiques de bénir des couples homosexuels, provoquant ainsi une vague de protestations sans précédent dans l’histoire récente de l’Église. Si quelques conférences épiscopales, comme celles d’Allemagne et de Belgique, ont exprimé leur soutien, de nombreuses autres ont publiquement protesté et annoncé qu’elles n’appliqueraient pas ce nouveau règlement, faisant ainsi planer une ambiance de crise au Vatican en cette veille de Noël.

Publicités

Des critiques et désapprobations à l’échelle mondiale

La parution de la Déclaration a déclenché des réactions vives à l’échelle mondiale, mettant en lumière les divisions au sein de l’Église catholique. Des églises locales et des évêques ont opposé un « non placet » au texte, ouvrant ainsi potentiellement une crise inédite au sein du monde catholique. De nombreux responsables catholiques, du Kazakhstan au Nigeria, ont vivement désapprouvé la déclaration, la qualifiant de « grande tromperie » et soulignant une contradiction directe avec la doctrine et la pratique de l’Église catholique.

Résistance et tentatives de conciliation

En réaction aux critiques, certains ont tenté de montrer que le texte résiste bien aux désapprobations, mettant en avant la dimension pastorale de la déclaration. Celle-ci vise à concilier doctrine et pastorale en abordant la question cruciale de l’honneur du sacrement du mariage tout en reconnaissant la nécessité de signes tangibles de la part de Dieu pour les couples vivant hors mariage. Malgré la résistance rencontrée, la déclaration continue de susciter des débats et des réactions passionnées au sein de l’Église catholique.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *