Blocus des frontières ukrainiennes: tensions entre camionneurs européens et ukrainiens

Le blocus des frontières ukrainiennes par des camionneurs polonais, slovaques et hongrois fait actuellement parler en Europe. Depuis plus d’un mois, les camionneurs polonais protestent contre « la concurrence déloyale » de leurs homologues ukrainiens, explique un article publié dans Le Monde. Alors que des actions de protestation similaires ont éclaté en Slovaquie et en Hongrie, certains médias évoquent même une possible influence russe derrière cette grogne transnationale.

Publicités

Les camionneurs mobilisés bloquent les points de passage à la frontière ukrainienne pour protester contre la levée des permis imposés aux transporteurs ukrainiens par l’Union européenne. Pour eux, les Ukrainiens bénéficient d’un avantage concurrentiel en étant exemptés de ces permis et en ne suivant pas les mêmes réglementations européennes concernant le repos obligatoire et les impôts. Ces actions se répercutent sur le transport des marchandises ukrainiennes vers l’Union européenne, représentant un enjeu économique crucial pour les marchés ukrainiens.

De plus, la situation prend une tournure politique alors que les dirigeants hongrois et slovaques, connus pour leurs sympathies russes, ont adopté une position passive face à ces mouvements de protestation. L’absence de réaction des autorités suscite des inquiétudes quant à l’influence potentielle de la Russie dans cette affaire.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *