Scandale de falsifications de tests de sécurité chez Toyota affecte sa réputation et ses actions

Scandale chez un géant de l’industrie automobile japonaise

L’action du groupe japonais a terminé la séance de jeudi en baisse de 4% après que le ministère japonais des Transports a lancé une inspection au siège de sa filiale Daihatsu. Toyota, le premier constructeur automobile au monde en termes de ventes, voit sa réputation entachée par un important scandale de falsifications de tests de sécurité entourant sa filiale Daihatsu. Ces falsifications, concernant un total de 64 modèles, ont conduit Toyota à suspendre les livraisons de la totalité de ses modèles, aussi bien au Japon qu’à l’étranger.

Publicités

Conséquences financières et sociales

La révélation des irrégularités de tests de sécurité a eu un impact financier significatif pour Toyota, avec une chute de 4,03% de son action à la Bourse de Tokyo. La suspension des livraisons de Daihatsu pourrait également avoir des conséquences sur 420 sous-traitants et 30 000 concessions, selon Nikkei Asia. De plus, les analystes estiment que la production suspendue pendant une longue période pourrait affecter le bénéfice d’exploitation de Toyota de plusieurs centaines de milliards de yens.

Grève surprise chez Eurotunnel

Une grève surprise des salariés français d’Eurotunnel a entraîné la fermeture du tunnel sous la Manche, provoquant la panique dans plusieurs gares européennes. Cette interruption complète du service a provoqué des perturbations majeures pour les voyageurs, annulant tous les trains en direction du continent. Les passagers affectés ont dû se tourner vers des solutions alternatives, créant une situation de confusion et d’agacement parmi les voyageurs.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *